Sur ce site, nous utilisons des cookies.

Commission Paritaire Régionale Interprofessionnelle de La Réunion

Foire Aux Questions

Si vous ne trouvez pas ci-dessous des réponses, ou des réponses satisfaisantes aux questions que vous vous posez, contactez nous.

Formation

Oui, mais selon les cas, l'accord de l'employeur est indispensable.

Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter le site source :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14039

Est-ce que cette réponse est satisfaisante ?

Oui, l'employeur peut accorder, dans le cadre du projet de transition professionnelle (PTP), un congé pour examen à son salarié pour préparer et passer un examen.
Le PTP permet au salarié de s'absenter de son poste afin de préparer un examen pour l'obtention d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle. Le salarié bénéficie d'un congé spécifique lorsqu'il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail.
Il faut passer un titre ou diplôme enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Source et pour plus d'information : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2306

Est-ce que cette réponse est satisfaisante ?

Le socle de connaissances et de compétences couvre 7 domaines :

  • Savoir communiquer en français
  • Savoir utiliser des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique
  • Savoir utiliser des techniques usuelles de l'information et de la communication numérique
  • Être apte à travailler dans le cadre de règles définies d'un travail en équipe
  • Travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel
  • Avoir la capacité d'apprendre à apprendre tout au long de la vie
  • Savoir maîtriser les gestes et postures de base, et respecter des règles d'hygiène, de sécurité et environnementales, élémentaires

Les formations relatives à l'acquisition des compétences et connaissances peuvent être proposées indépendamment les unes des autres.
Ces formations permettent d'obtenir une certification.
Au socle de connaissances et de compétences professionnelles peuvent s'ajouter 2 modules complémentaires. L'un pour lutter contre l'illettrisme et favoriser l'accès à la qualification. L'autre pour l'acquisition des connaissances et des compétences relatives aux usages fondamentaux du numérique au sein d'un environnement de travail.

Source et pour plus d'information : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32704

Est-ce que cette réponse est satisfaisante ?

Le projet de transition professionnelle (PTP), ex-Cif, permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Il est appelé CPF de transition. Il est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.

Le projet de transition professionnelle (PTP), ou CPF de transition, permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation certifiante destinée à lui permettre de changer de métier ou de profession. Il remplace le congé individuel de formation (Cif). Le salarié bénéficie d'un congé spécifique lorsqu'il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail.

La formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec l'activité du salarié.

Tout salarié peut demander un CPF de transition.

Le salarié doit justifier :
- d'une activité salariée d'au moins 2 ans consécutifs ou non, dont 1 an dans la même entreprise, quelque soit la nature des contrats successifs.
- ou d'une activité salariée d'au moins 2 ans consécutifs ou non, quelque soit la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

 Pour tout ce qui concerne les démarches à accomplir, la rémunération pendant la formation ... consultez la fiche ad'hoc à cette adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018 

Est-ce que cette réponse est satisfaisante ?

Oui, durant un arrêt de travail, un salarié peut suivre une formation avec l'accord de son médecin.
Il doit s'agir de l'une des formations suivantes :

  • action de préformation et de préparation à la vie professionnelle,
  • action d'adaptation et de développement des compétences des salariés,
  • action de promotion de la mixité dans les entreprises, de sensibilisation à la lutte contre les stéréotypes sexistes et pour l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • action relative à la radioprotection des personnes,
  • action relative à l'économie et à la gestion de l'entreprise,
  • action relative à l'intéressement, à la participation et aux dispositifs d'épargne salariale et d'actionnariat salarié,
  • action permettant de réaliser un bilan de compétences,
  • action lui permettant de faire valider les acquis de son expérience (VAE),
  • action d'accompagnement, d'information et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprises agricoles, artisanales, commerciales ou libérales, exerçant ou non une activité,
  • action de lutte contre l'illettrisme,
  • action relative au développement durable et à la transition énergétique,
  • action de préparation à la participation d'un jury d'examen.

Le salarié doit se rapprocher de son médecin traitant pour obtenir son accord écrit.
Le salarié doit ensuite transmettre cet accord par courrier à sa Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

 

Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter le site source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19300

Est-ce que cette réponse est satisfaisante ?

Rechercher